Les professionnels des ressources humaines disposent aujourd’hui de nombreux outils (tel qu’une grille d’entrevue) pour les appuyer lors d’un entretien d’embauche. Toutefois les méthodes classiques ne sont pas toujours suffisantes pour établir de manière précise le profil d’un candidat en fonction des réponses qu’il vous donne.

La synergologie (l’analyse du non verbal) augmente de manière significative vos capacités à mieux cerner un candidat et à réagir adéquatement en fonction de ses réactions lors de l’entrevue d’embauche.

Ainsi, les positions que prend le candidat sur sa chaise lors de l’entrevue d’embauche nous révèlent  dans quelle dynamique il se trouve : est-il enclin à interagir avec vous ou au contraire, se retire-t-il de la relation?

Nous vous présentons trois positions qui vous permettront de décoder la dynamique d’un  candidat pendant un entretien d’embauche.

 


Position No 1 : le candidat se positionne vers l’avant

Position 1 : IntérêtLorsque le corps du candidat se positionne vers l’avant, il exprime plusieurs dynamiques intérieures :

  • Un intérêt pour la question posée ou le sujet abordé
  • Une volonté d’interagir avec la personne menant l’entretien d’embauche
  • Une implication forte dans cette partie de l’entrevue

À titre d’exemple, pour l’employeur, il est très positif de voir le candidat adopter cette position lorsque celui-ci parle du poste qu’il convoite ou de ce qu’il peut apporter au sein de l’entreprise. Cela indique que le candidat est réellement motivé par l’offre d’emploi et par l’organisation.

 


Position no. 2 : Le candidat se positionne en retrait

Position 2 : RetraitLe candidat qui adopte cette position en entrevue, vous indique qu’il a besoin de se retirer (parfois momentanément) de la relation. Plusieurs facteurs peuvent amener le candidat à adopter cette position :

  • Il peut être à court de réponse
  • Il peut avoir besoin de prendre du recul par rapport à la question posée
  • Il a besoin d’un temps de réflexion pour formuler une réponse adéquate

Ceci n’est pas négatif, il s’agit plutôt d’un retour vers soi. Par contre, si après ce « temps de réflexion » il garde cette position de retrait pour formuler sa réponse, son corps vous dit qu’il ne s’implique pas réellement dans la réponse.

À l’inverse, si en répondant à votre question il s’avance en position d’intérêt (position no.1), il indique une volonté de s’impliquer dans ses propos.

 


Position no.3 : Le candidat se positionne vers l’avant-droite (le corps en appui sur la table ou le  bras de la chaise)

Position 3 : Arguments fermésCette position sur la chaise peut révéler plusieurs dynamiques internes de la part du candidat :

  • Il est confiant dans la réponse qu’il formule
  • Il est ferme dans ses propos
  • Il est non négociable

Le candidat qui adopte cette position possède de forts arguments pour vous convaincre. À titre d’exemple, il pourrait adopter cette position au sujet de la question salariale : « Mes attentes salariales sont de l’ordre de… ». Ou encore, lorsqu’il vous exprime ses attentes quant aux horaires de travail, vous transmettant donc par son non verbal l’importance de ces points qu’il vous mentionne.

Les propos affirmés dans cette position sont à considérer puisque le candidat témoigne alors  des arguments pour lesquels il possède une grande conviction, de l’assurance, voir même, à l’extrême, une forme d’intransigeance.

 


Au total, la synergologie classe la lecture du non-verbal selon 9 positions possibles sur la chaise. L’analyse des 3 positions présentée vous donne une bonne base pour identifier les changements d’émotion d’un candidat lors d’un entretien d’embauche.

Toutefois, la synergologie considère :

  • Qu’un seul item de lecture ne suffit pas;
  • Que dans le décodage du message corporel, l’observation de :
    •  1 à 4 items constitue une lecture pauvre;
    • 5 à 7 items une lecture modérée;
    • Plus de 8 une lecture riche.
    • Qu’il est essentiel de tenir compte du contexte dans lequel le corps s’exprime (exemples : nervosité, problèmes physiologiques relié à la posture, etc.).

 

Comme professionnels en ressources humaines, nous vous encourageons également à enrichir votre grille d’entrevue en ajoutant vos observations du non-verbal par rapport aux questions posées.

Si vous désirez en savoir plus sur comment la synergologie peut vous aider  à tirer le maximum d’un candidat lors d’un entretien d’embauche, inscrivez-vous à l’une de nos formations.

Dans le domaine des ressources humaines, vous pouvez également lire notre article sur « la synergologie au service de l’évaluation du personnel ».

Les commentaires sont fermés.